Concept Valley Caraïbes

Bienvenue sur mon blog

  • Calendrier

    février 2011
    L Ma Me J V S D
        juin »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28  
  • Albums

    • Album : EVENEMENTIELS
      <b>Limass~ToumBlack 031</b> <br />
    • Album : URBANISME
      <b>C-N-0045</b> <br />
  • Catégories

  • Messagerie

    Vous devez être connecté à votre compte pour me contacter

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Compteur

  • Nuage de catégories

    Btp Ecologie Finances Santé Public Sondage

14
fév 2011
Isolation thermique
Posté dans Btp par alhugo à 9:54 | Pas de réponses »

Logo

Isolation thermique

Par où commencer pour l’isolation thermique de sa maison ? 

Selon l’Ademe, la chaleur s’échappe d’une maison mal isolée à :

* 30% par les combles et la toiture : c’est la priorité en termes d’isolation
* 25% par les murs
* 10-15% par les vitres et fenêtres
* 7-10% par les sols

Voici par où s’échappe la chaleur et donc votre argent :
répartition des pertes de chaleur tous droits réservés – FT Media

Le projet d’isolation thermique prendra donc en compte les différents éléments du bâtiment : murs, portes et fenêtres, toiture, sols et planchers intermédiaires.

Trouvez un spécialiste de l’isolation
Bien mener son projet d’isolation thermique

L’isolation thermique est la clé du confort thermique.

Un projet d’isolation thermique, pour réussir, devra être conçu avec une vraie cohérence d’ensemble : il ne suffit pas d’ajouter épaisseur d’isolant sur épaisseur d’isolant, car cela coûte cher et peut avoir une efficacité limitée au final.

Il est donc recommandé de :

* prendre en compte la réglementation,
* faire faire un bilan thermique,
* prendre le temps de bien comprendre les principes de la conductivité et de la résistance thermique, et de l’inertie thermique et l’effusivité des matériaux,
* traquer les ponts thermiques, qui sont un élément essentiel de tout projet d’isolation.

Il est également intéressant de considérer la possibilité de l’isolation thermique par l’extérieur, qui offre de grands avantages en termes de simplicité technique et de performance par rapport aux ponts thermiques.
Isolation thermique et écologie

À la base, par les économies de chauffage qu’elle permet, l’isolation thermique a généralement un impact environnemental positif. Dans cet esprit, le Grenelle de l’environnement va conduire à partir de 2012 à la généralisation de la norme BBC (bâtiment basse consommation).

Cependant, il est possible d’aller plus loin avec l’isolation répartie, la construction en bois, et même le bioclimatisme ou la maison passive.
Quel type d’isolant thermique ?

Si vous voulez la synthèse : comparatif matériaux d’isolation thermique.

* Isolant minéral : laine de verre, laine de roche, verre cellulaire, perlite, vermiculite et argile expansée.
* Isolant naturel : liège, fibres de bois, chanvre, fibres de lin, laine de mouton, plumes de canard, fibres de coco, panneaux de roseaux, ouate de cellulose, laine de coton, paille, torchis, toiture végétalisée.
* Isolant synthétique : polystyrène expansé, polystyrène extrudé, polyuréthane, mousse phénolique.
* Isolant mince.
* Isolant nouvelle génération : brique mono-mur, bloc mono-mur pierre ponce, bloc mono-mur en argile expansé, béton cellulaire, coffrage isolant, panneaux isolants sous vide (PIV), aérogels et peinture isolante.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de l’isolation. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

ensemblecestnous |
www.ziga2011 |
Gala Vendémiaire |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | trucs et astuces pour boucl...
| greenmarketing
| CFDT SNCF Languedoc Roussillon